Contactez-nous

News

Apple n’avait jamais dépensé autant d’argent en lobbying.

Publié

le

par

Apple n'avait jamais dépensé autant d'argent en lobbying.

Apple est sur la bonne voie pour faire de 2022 l’année dans laquelle il a espéré plus d’influence sur la politique et les gouvernements.

Apple n’avait jamais fait autant d’efforts en matière de lobbying avant 2022. L’entreprise est sur la bonne voie pour faire de 2022 l’année dans laquelle elle s’est investie davantage pour tenter d’influencer la politique et les gouvernements.

Il n’y a pas de quoi s’étonner : depuis quelques années, la mela morsicata est en danger. D’une part, elle est la cible de nombreuses attaques antitrust au niveau international et, d’autre part, elle fait l’objet de propositions de lois – comme l’approbation de la DMA de l’UE – qui risquent de nuire à son modèle économique.

Pendant la première moitié de 2022, Apple a dépensé en lobbying environ 4,6 millions de dollars. C’est un million et demi de plus que ce qu’elle a dépensé pendant la même période en 2021. En répartissant les données sur les deux trimestres, nous constatons que pendant les trois premiers mois de 2022, Apple a augmenté ses dépenses de lobbying de 85 % sur une base annuelle, tandis que pendant les trois mois suivants, ces dépenses ont diminué de 2 millions de dollars.

D’après un rapport de Bloomberg, même le PDG d’Apple doit s’engager pour influencer la politique. Tim Cook est, en fait, l’un des PDG les plus engagés politiquement aux États-Unis.

Malgré cela, Apple est l’une des entreprises technologiques qui dépense le moins en activités de lobbying. Meta – la société mère de Facebook et WhatsApp – mais aussi Google et Amazon dépensent chaque année beaucoup plus pour influencer les gouvernements et promouvoir des mesures favorables à leurs intérêts.

A lire aussi :   Une Apple Watch sauve la vie d'une femme en scannant une tumeur rare
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir aussi