Contactez-nous

News

L’AGCOM s’en prend à YouTube et à la “Reine des machines à sous” : une prime de 1,45 euro pour la publication du jeu de hasard

Publié

le

par

L'AGCOM s'en prend à YouTube et à la "Reine des machines à sous" : une prime de 1,45 euro pour la publication du jeu de hasard

C’est la première multa di questo tipo. Le risque est de faire croître le business des marchettes “occultes” dans les casinos en ligne qui sont devenus très populaires sur YouTube et Twitch.

L’AGCOM a sanctionné Google et TOP ADS LTD pour 1,45 million d’euros. L’autorité a contesté aux deux sociétés la violation du droit de divulgation dans le cadre du jeu d’adresse, tel que prévu par l’art. 9 del decreto-legge n. 87/218.

Cette information ne concerne pas seulement les messages publicitaires préenregistrés, c’est-à-dire les messages publicitaires en ligne diffusés automatiquement avant le début d’une vidéo, mais aussi les contenus d’une chaîne YouTube spécifique, appelée Spike. Mentre scriviamo questa notizia, il canale non risulta più accessibile dall’Italia, tuttavia alcuni video del canale sono ancora indicizzati dal motore di ricerca Google.

Comme l’a indiqué l’autorité compétente, il s’agit du premier cas de violation de ce principe dans le cadre d’une plateforme de partage de vidéos. Per la prima volta una piattaforma progettata per la condivisione dei video è stata sanzionata per aver ospitato la promozione di giochi con vincite in denaro, in violazione delle prescrizione di legge entrate in vigore nel 2018, il cosiddetto Decreto Dignità.

Vale la pena di soffermarsi sul fatto che la legge non sanziona esclusivamente l’inserzionista, ma anche il proprietario del mezzo, cioè del sito usato per diffondere le pubblicità. Ne vale la pena perché – come denunciato da mesi, sia dalla stampa che dagli stessi utenti delle piattaforme in questione -, da ormai un paio di anni i contenuti legati al gioco d’azzardo sono esplosi su siti come YouTube e Twitch.

A lire aussi :   SpaceX Crew Dragon, un conteneur australien a retrouvé des pièces d'un vaisseau de sa flotte

Distinguer les vidéos “authentiques” des collaborations à des fins de publication non déclarées est extrêmement difficile. L’intérêt de l’AGCOM pourrait se traduire par un contrôle des contenus liés au jeu d’argent. Par ailleurs, si le risque est de payer plusieurs fois des sommes d’argent, il faudrait que Google et Amazon se débarrassent complètement du jeu en supprimant tout contenu susceptible de donner lieu à une marche vers les casinos et les sociétés de paris en ligne, et ce de manière aussi occulte que possible.

Dans son rapport, l’autorité estime que Google a hébergé de manière passive des contenus publics illicites, sans prendre les mesures minimales et opportunes nécessaires pour limiter la diffusion des contenus publics du jeu d’aventure. L’AGCOM si premura di sottolineare un ulteriore dato : YouTube e Spike erano legati da un accordo di partnership, essendo il content creator un partner verificato del sito – qualifica, quest’ultima, che viene attribuita ai creatori di contenuti al raggiungimento di determinati risultati.

L’AGCOM a ordonné à Google d’effacer plus de 625 contenus jugés illégaux. Ces contenus peuvent également être récupérés sur le site spikeslot.com.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir aussi