Contactez-nous

News

Télémarketing, addio al far west : da domani attivo il registro pubblico delle opposizioni

Publié

le

par

Télémarketing, addio al far west : da domani attivo il registro pubblico delle opposizioni

A partire da domani, 27 luglio, sarà attivo il portale del Registro pubblico delle opposizioni. Il y a quatre façons de s’inscrire.

A partir de ce jour, 27 juillet, le portail du registre public des oppositions sera disponible. Ce service permet de manifester gratuitement son opposition à l’utilisation de téléphones publics.

Comment enregistrer votre opposition ? Il existe quatre méthodes différentes : remplir le formulaire sur le site web, appeler le numéro vert 800 265 265, envoyer un courrier à l’adresse “iscrizione@registrodelleopposizioni.it”, ou envoyer une demande toujours accompagnée de la documentation demandée.

Si, en théorie, le télémarketing peut offrir une solution au fastidieux problème de la prospection téléphonique, en pratique, cela ne suffit pas.

Da legge, i call center che operano in Italia dovranno adeguarsi alle preferenze dei consumatori. Si leur numéro figure dans le registre public des oppositions, l’utilisateur ne peut être accusé de télémarketing. Le problème est que – comme en témoignent plusieurs cas de fraude – tous les centres d’appels ne respectent pas la loi, à plus forte raison si l’on considère que, même dans notre pays, il y a de plus en plus de cas d’agressions authentiques commises par téléphone, en utilisant le robocall, c’est-à-dire des voix enregistrées, et dans certains cas, en menant des opérations de télémarketing depuis l’étranger.

Ma non solo : il Registro pubblico si limita a cancellare ogni consenso al telemarketing pregresso, ma l’adesione al registro non è permanete. En théorie, l’utilisateur peut donner son consentement à l’utilisation de son numéro à des fins de marketing même après s’être inscrit, et à ce moment-là, il sera la dernière entreprise. La personne ne peut s’inscrire au registre que chaque fois qu’elle le souhaite.

A lire aussi :   Il est fort probable que Samsung change le nom de ses deux ordinateurs... et que la Russie en soit victime.
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A voir aussi